tunnel_de_forcage_de_potager

Si vous souhaitez savourer de bons légumes un peu plus tôt dans la saison, installez un tunnel de forçage dans votre jardin. Il protégera plants et semis de l’humidité et du froid. Vos légumes pousseront plus vite et arriveront plus tôt dans votre assiette.

À quoi sert un tunnel de forçage ?

Le forçage est un procédé qui permet d’accélérer la croissance des légumes et la levée des semis. La récolte des légumes “forcés” intervient donc plus tôt dans la saison. Ce procédé favorise aussi le mûrissement des fruits de fin de saison. Le tunnel protège les cultures du froid et des intempéries tout en filtrant l'air, la lumière et l’eau. Cerise sur le gâteau, il protège aussi les plantations des insectes et oiseaux trop gourmands.

Si vous cultivez beaucoup de légumes d’une même variété, le tunnel de forçage vous permet d’échelonner votre production. Couvrez seulement une partie des légumes. Vous récolterez cette partie en premier. Vous profiterez d’une deuxième récolte avec les légumes non protégés.

Comment utiliser un tunnel de forçage ?

Afin de ne pas étouffer vos plants de légume et éviter qu’ils ne pourrissent, adaptez la taille du tunnel à votre culture. Les légumes doivent avoir de la place pour pousser. L’air doit circuler librement entre les plants et les feuilles. Placez le tunnel sur vos rangs de semis ou de jeunes plants. Dès que le temps le permet, aérez vos plantations en ôtant les embouts du tunnel.

Enlevez l’installation dès que le froid n’est plus à craindre et que les légumes ont bien poussé. Le tunnel de forçage crée un microclimat favorable à la levée des semis et la pousse des légumes. Ces derniers bénéficient de toute la chaleur nécessaire pour se développer plus rapidement. Le tunnel de forçage évite aussi le dessèchement du sol. Toutes les conditions sont réunies pour obtenir de beaux légumes.

Quels légumes peut-on “forcer” ?

Pour déguster des légumes primeurs, installez des tunnels de forçage à partir de février ou mars, dès que les plus grosses gelées sont passées.

De nombreux légumes se prêtent au “forçage”. Privilégiez toutefois les graines de légumes “à forcer” ou "hâtives''. Les mentions “semis sous abri” ou “culture hâtive” sont en général indiquées sur les sachets. Parmi les variétés qui se prêtent le plus à ce type de culture, vous trouverez : les radis (préférez la variété “de 18 jours”), les laitues, les petits pois, les carottes et les choux nains. De quoi se faire plaisir dès l’arrivée des beaux jours !

Le tunnel de forçage est l’allié de tout jardinier qui cultive des légumes primeurs. À vos graines, prêts, plantez !